Tu te poses des questions sur ta consommation d’alcool ou de drogues?

Dans cette section on te parlera des enjeux liés à ce sujet, du PnP / chemsex, ainsi que des différents produits.

Face à l’utilisation de drogues, deux approches sont possibles. La première vise à interdire et sanctionner l’utilisation. La deuxième, nommée réduction des méfaits, s’oppose à cette idée, et vise plutôt à informer, sensibiliser et responsabiliser les consommateurs. C’est cette deuxième approche qui est mise de l’avant à RÉZO. Notre but n’est donc ni de te juger, ni de t’encourager à consommer ou de t’inciter à arrêter. On souhaite plutôt que tu fasses des choix éclairés concernant ta consommation de drogues et/ou d’alcool en te donnant des outils appropriés.

Les enjeux

Le lien entre consommation et relation sexuelle est complexe et se déploie à travers plusieurs dynamiques. Au niveau psychologique, en quantité modérée, consommer peut te permettre d’établir des contacts ou de faciliter les relations sexuelles en te désinhibant. Consommer peut aussi augmenter le désir, te relaxer, ou encore servir à briser la routine en mettant un peu de piquant dans la sexualité. Mais consommer peut aussi affaiblir ta capacité de jugement et te donner l’impression d’être invincible face au VIH et aux autres ITSS ; ou, si tu es séropositif, te donner l’impression que tu es l’abri d’une surinfection.

Par contre, il faut se méfier si l’on est incapable de vivre sa sexualité sans avoir consommé des substances, c’est-à-dire avoir toujours des relations sexuelles sous l’effet de l’alcool ou des drogues. Cela peut faire en sorte qu’un jour, à jeun, tu les trouves ennuyantes, voir difficiles à vivre.

Tu voudrais faire le point sur ta consommation?

Sur MonBuzz.ca, tu peux faire un bilan de ta consommation d’alcool et de drogues et sur les effets possibles sur ta sexualité!

Le chemsex (PnP)

PnP, pour Party and Play est une expression couramment utilisée dans la recherche de rencontres sexuelles lors de partys avec utilisation de drogues. On parle aussi de chemsex, qui est la contraction des mots « chemicals » et « sex », c’est-à-dire le mélange de drogues et de relations sexuelles. Le chemsex pose d’importants défis pour nos communautés : santé physique (ITSS, intoxication), psychologiques (dépression, dépendance), économique (dettes liées à la consommation, perte d’emploi).

Si tu pratiques le chemsex, tu peux consulter le guide d’informations Conseils santé pour un sex-party, réalisé par la Direction régionale de santé publique de Montréal, en partenariat avec RÉZO.

Les produits

Pour t’accompagner dans tes pratiques, on te propose de consulter notre guide Alcool, drogues et milieu gai qui te donnera l’information nécessaire pour te permettre de faire des choix éclairés concernant ta consommation. En complément, on propose des suivis individuels ainsi que des ateliers qui pourrait t’intéresser. Si tu souhaites plus d’informations, contacte-nous!

Questions fréquentes

Y a-t-il d’autres risques que physiques si l’on consomme?
Oui, au niveau psychologique, consommer peut affaiblir ta capacité de jugement ou te donner l’impression d’être invincible face au VIH et aux autres ITSS.

Je ne suis plus capable d’avoir du plaisir sans consommer, quoi faire?
La consommation n’est pas nécessairement un problème. Ce qui peut l’être, c’est plutôt la fonction qu’elle remplit et les circonstances dans lesquelles la consommation se déploie. Si, peu importe le plaisir que consommer te procure et peu importe le contexte, tu sens que la consommation a pris une trop grande place dans ta vie, n’hésite pas et appelle-nous. Nos intervenant·e·s sauront t’aider!

D’autres questions?

Autres ressources

• Ateliers Parlons Meth & Sex d’ACCM / Kontak
• Atelier Trêve de crystal
• Guide Blender